Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Assemblée Nationale: la loi sur la protection des avoirs dormants votée


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Assemblee-Nationale:-la-loi-sur-la-protection-des-avoirs-dormants-votee

Les élus du peuple ont voté le mardi 14 juin 2016, la loi uniforme relative au traitement des comptes dormants dans les livres des organismes financiers en République du Bénin. Une loi qui a pour but de protéger les intérêts des usagers des services financiers et de renforcer la confiance vis-à-vis des établissements financiers.

Composée de 23 articles répartis en six titres, cette loi s’adresse particulièrement aux banques et aux institutions financières en activité au Bénin. En effet, on parle d’avoirs dormants lorsque, pendant au moins cinq ans, aucune opération n’a été effectuée sur un compte, qu’il n’y a eu aucun contact entre le titulaire de compte (ou un ayant droit comme un héritier) et l’institution financière. Selon le rapport soumis à l’examen des députés, les avoirs dormants sont constitués, entre autres, des soldes créditeurs des comptes ouverts dans les livres des établissements de crédits, des Systèmes Financiers Décentralisés, des services financiers postaux qui, pendant une durée relativement longue, n’ont fait l’objet d’aucun mouvement ou transaction à l’initiative de leurs titulaires ou de leurs ayants droit avec lesquels aucun contact n’a pu être établi par l’organisme financier, notamment à l’adresse indiquée dans la documentation.

L’état des lieux, sur l’objet de cette loi n’est pas reluisant. Il est signalé, après une enquête exhaustive, un montant élevé de ces crédits dans différents établissements financiers du Pays. La situation qui prévalait et qui va encore prévaloir jusqu’à la promulgation de cette nouvelle loi présente un traitement divergent presque selon les humeurs des organismes financiers.

Dans l’espace de l’Union économique monétaire Ouest africaine (UEMOA), le tableau est identique. C’est pourquoi une fois en vigueur, la nouvelle loi va permettre une meilleure protection des intérêts des usagers des services financiers et un renforcement de leur confiance vis-à-vis des établissements.



Autres titres
Gabon Plan de Relance de l’Economie: le rapport d’exécution 2017 présenté lundi 
Mali Déclaration de Politique Générale du Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maïga du 20 Avril 2018 
Niger MODEN FA Lumana Africa: Déclaration du Bureau Politique National face aux dérives dictatoriales de Issoufou Mahamadou 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin L’entretien de Patrice Talon avec la presse étrangère alimente les quotidiens 
Bénin Sit-in « géant » des syndicats de la justice ce lundi 
Bénin Vers la délocalisation du marché Dantokpa sur les sites d’Akassato et de Kouhounou 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires