Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Université Felix Houphouët-Boigny: le doyen de la Faculté de Droit dans la controverse


Education

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Universite-Felix-Houphouët-Boigny:-le-doyen-de-la-Faculte-de-Droit-dans-la-controverse

Le courant ne passe plus entre les étudiants de la Faculté de Droit du l’Université Felix Houphouët-Boigny (FHB) et leur doyen. Ce dernier accusé de mauvaise gestion est désavoué par ses apprenants qui exigent sa démission.

La faculté de Droit de l’université FHB est en proie depuis ce lundi, a une manifestation de contestation. Au cœur de ce mouvement d’humeur, la personne du Doyen de la Faculté de Droit. L’homme ne serait plus en odeur de sainteté auprès de ses étudiants. Ces derniers lui reprochent notamment sa gestion peu recommandable des affaires de leur faculté. Ils étaient donc plusieurs centaines ce lundi a crié leur ras-le-bol et appelé à sa démission.

Le Pr Kassia Bi Oula Joachim est accusé par ses étudiants d’escroquerie et d’incompétence. Ce dernier ne leur garantirait pas les meilleures conditions d’étude notamment la mauvaise application du système LMD, la livraison tardive de leurs résultats et les mauvaises méthodes d’admission. En outre, il exigerait contre toute règle, la somme de 400 000 Fcfa à tout étudiant passant en Master II.

De plus, dénoncent les manifestants, alors même que le système LMD (Licence-Master-Doctorat) en mis en application depuis 2012 dans les facultés à l’UFHB, la faculté de Droit délivre toujours à ses étudiants un diplôme de Maitrise. Une entrave pour ces derniers lorsqu’il s’agit de passer le concours de la magistrature où seul le diplôme de Master II est exigé.

Aussi pour la bonne marche de la Faculté de Droit, ses étudiants exigent le départ du Pr Kassia Bi Oula Joachim. Les autorités universitaires sont donc interpellées.


L'AUTEUR
Waliyullah T.


Autres titres
Burkina-Faso Semaine nationale de l’Information et de l’Orientation, 3e édition : « Informer, conseiller et orienter les nouveaux bacheliers » 
Bénin Les enseignants de la maternelle et du primaire en examen pédagogique le 28 juillet 
Niger Baccalauréat 2018: démarrage des épreuves écrites ce mercredi 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Côte D'Ivoire Bédié et Soro se partagent la Une des journaux ivoiriens 
Côte D'Ivoire Elections régionales et municipales: les électeurs aux urnes le 13 octobre 
Côte D'Ivoire Le PDCI-RDA en exergue à la Une de la presse ivoirienne 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires