Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burundi Témoin de l'assassinat de Zedi, le journaliste est obligé de fuir le pays


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Temoin-de-l-assassinat-de-Zedi,-le-journaliste-est-oblige-de-fuir-le-pays

Depuis le début de la crise, la population a estimé qu'elle n'était plus en sécurité. Les leaders de l'opposition ont également tiré la sonnette d'alarme la semaine dernière après la mort de l'opposant Zedi Feruzi. Cette fois-ci, c'est le tour des journalistes de craindre pour leur vie.

Témoin de l'assassinat de Zedi

Beaucoup sont ces acteurs de média qui ne se sentent plus en sécurité dans ce pays où une grande partie de la population est opposée au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza aux affaires depuis 2005.

Le 23 mai dernier, l'assassinat du président de l'Union pour la paix et la démocratie (UPD) Zedi Feruzi a été un élément qui n'a fait qu'aggraver la situation, obligeant l'opposition à suspendre sa participation au dialogue à peine lancé par le gouvernement.

Le soir de ce malheureux samedi, Zedi Feruzi était en compagnie de Jean-Baptiste Bireha, un journaliste de la radio locale Bonesha FM. Malgré la position affichée du gouvernement burundais, le journaliste est persuadé que c'est un commando de la garde présidentielle qui a ouvert le feu sur l'opposant.

"J'ai pu reconnaître quand même les tenues qu'ils portaient. Et la plupart des fois, ces bavures qu'on voit, ce sont les policiers. Il ne faut pas se voiler la face et parce que, ce qui est inquiétant d'abord, quand on a tiré sur nous, à côté il y avait des militaires. Et les militaires n'ont pas bougé pour nous sauver. Pour nous, il y a une certaine complicité aujourd'hui", avait-il indiqué.

En fuite vers Kigali

Témoin de l'assassinat du leader de l'opposition, le journaliste blessé au moment des coups de feu, n'était plus en sécurité dans son propre pays.

"J'ai peur pour ma sécurité. Depuis que ça s'est passé, on a eu plusieurs menaces. (...) La seule solution, il faut que je quitte mon pays, parce que même ma famille est menacée", avait déclaré le journaliste sur son lit d'hôpital.

Aidé par certains militants des droits de l'homme, Jean-Baptiste Bireha a réussit à prendre l'avion pour Kigali au Rwanda.



Autres titres
Algérie Le journaliste Adlène Mellah de nouveau sous mandat de dépôt 
Congo RDC Enclavement de plusieurs localités après l’effondrement du pont Kasindi 
Bénin Politique et économie, sujets dominants dans la presse béninoise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burundi Le Conseil de sécurité préoccupé par la lenteur des progrès du dialogue inter-burundais 
Burundi Un an plus tard, Jean manque toujours à l'appel 
Burundi Beyoncé s’associe à l’UNICEF pour que les enfants des régions reculées du Burundi, en Afrique de l’Est, aient accès à l’eau salubre 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires