Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Zimbabwe Massacre de Gukurahundi: le plus gros dérapage de Mugabe


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Massacre-de-Gukurahundi:-le-plus-gros-derapage-de-Mugabe

Des documents récemment déclassifiés impliquent directement le chef de l’État Robert Mugabe dans le massacre de Gukurahundi. Il serait l'instigateur du massacre de plusieurs milliers de civils au début des années 1980.

20 000 personnes tuées

Le massacre de civils connu sous le nom de Gukurahundi a eu lieu dans le sud du pays en janvier 1983. A l'époque Robert Mugabe était premier Ministre. Le Zimbabwe était nouvellement indépendant et le population Ndebele était pointée du doigt car accusée de soutenir une rébellion opposée au régime Mugabe.

Pour mater la rébellion, une unité spéciale de l'armée dénommée la 5e brigade formée par la Corée du Nord a été sollicitée. S'ensuit alors le massacre de toute une population et environ 20 000 personnes y laisseront la vie.

Mugabe aurait donné l'ordre

Pendant tout ce temps, le plus vieux président africain en exercice a nié toute implication dans le massacre de Gukurahundi. Cependant, des documents historiques récemment déclassifiés accusent le président zimbabwéen.

Non seulement Robert Mugabe était informé de l'opération, mais en plus, il serait celui qui aurait donné l'ordre pour le massacre de Gukurahundi, qui se veut le plus gros dérapage du président. En effet, des câbles diplomatiques australiens de même que des rapports de services de renseignements révèlent que le massacre a été planifié par la Zanu-PF, le parti de Mugabe. Le but était de se débarrasser de toute opposition politique.

Avec, un bilan en matière de droit de l'homme déjà accablant, l'image du président Mugabe risque de prendre un nouveau revers.



Autres titres
Egypte Shawkan toujours en prison, trois mois après la fin de sa peine 
Inter Aujourd’hui, plus de 40% des jeunes dans le monde n’ont pas d'emploi, ou travaillent tout en étant dans la pauvreté 
Gabon RSF dénonce une “inquiétante érosion de la liberté de la presse” 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Zimbabwe le choléra se propage à Harare et fait 25 morts selon un nouveau bilan (OMS) 
Zimbabwe Le nouveau ministre des finances veut faire du règlement de la dette, son cheval de bataille 
Zimbabwe Disparition à 65 ans, de l'homme politique zimbabwéen Morgan Tsvangirai, opposant historique de l'ex-président Mugabe 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires