Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Soudan L'armée du Soudan repousse une attaque des rebelles au Darfour


Société

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer
L-armee-du-Soudan-repousse-une-attaque-des-rebelles-au-Darfour

L'armée du Soudan a annoncé dimanche qu'elle avait repoussé une attaque contre l'Etat du Darfour du Sud par des groupes armés soutenus par le Soudan du Sud.

"L'armée du Soudan et les forces de soutien rapide ont pris en embuscade les forces terroristes et les ont entraînées sur le champ de bataille, où dimanche les forces de soutien rapide les ont attaquées dans la région d'al-Nakhara, au sud de la localité de Tulus, leur infligeant d'importantes pertes en effectifs et en matétriels", a déclaré Al-Sawarmy Khalid Saad, le porte-parole du gouvernement, dans un communiqué obtenu par Xinhua.

Il a expliqué que l'armée soudanaise avait saisi plus de 100 véhicules après la fuite des rebelles, lesquels ont laissé un grand nombre de leurs compagnons d'armes morts sur le champ de bataille.

Par ailleurs, l'armée soudanaise a accusé le Soudan du Sud d'accueillir et d'entraîner les groupes rebelles, précisant : "Les rebelles du Mouvement pour la justice et l'égalité (MJE) sont entraînés depuis des mois par des experts étrangers dans la région de Raja, dans l'Etat de Bahral-Ghazal, au Soudan du Sud, dans le but de nuire au Soudan."

Le plan des rebelles est principalement de cibler les champs pétroliers, les banques et les marchés de différentes localités, indique le communiqué.

"Le gouvernement n'a cessé de transmettre des notes au gouvernement du Soudan du Sud pour attirer son attention sur la gravité de ces violations des conventions internationales et bilatérales, pourtant le Soudan du Sud continue d'accueillir et de soutenir les terroristes, en leur fournissant des points de passage par lesquels ils peuvent entrer au Soudan", note le communiqué.

Samedi, le gouverneur de l'Etat du Darfour du Sud, Adam Mahmoud Jaral-Nabi a révélé que les forces de soutien rapide, qui relèvent du Service national de renseignement et de sécurité, avaient observé que "d'importantes forces" appartenant au MJE et à l'Armée de libération du Soudan (ALS, rébellion) étaient entrées au Soudan depuis le Soudan du Sud.

Il a ajouté que les forces rebelles avaient été encerclées dans la région d'al-Amoud Al-Akhdar, notant que des affrontements avaient eu lien entre les deux camps pendant deux journées consécutives dans la localité de Damaso, à 80 km au sud de Nyala, la capitale de l'Etat, et dans la région d'Al-Nakhara, à l'ouest de Damaso.

Le Soudan accuse le Soudan du Sud d'accueillir et d'aider l'Alliance du front révolutionnaire soudanais, qui rassemble trois des principaux groupes rebelles du Darfour, en plus du Mouvement pour la libération du peuple soudanais / Secteur nord.



Autres titres
Maroc Jeunesse et justice au menu des quotidiens marocains 
République Centrafricaine Une diversité de sujets au menu de la presse centrafricaine 
Sénégal Tabaski et politique s’offrent la Une des quotidiens sénégalais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Soudan Regret et mécontentement contre le décret de Trump 
Soudan Omar El Bechir réajuste son gouvernement 
Soudan Soudan: le président Béchir remporte la présidentielle avec 94,5% des voix 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires