Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Togo Election présidentielle de 2015 : Au Togo, tout le monde sera candidat…mêmes les perclus


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Election-presidentielle-de-2015-:-Au-Togo,-tout-le-monde-sera-candidat…memes-les-perclus

Au Togo, "on ira tous aux élections, mêmes les perclus politiques’’. Excusez mon audace, c’est pour paraphraser la célèbre chanson de Michel Polnareff, "on ira tous au paradis, même les noirs’’. Oui, au fur et à mesure que les élections de 2015 s’approchent au Togo, il devient évident que tous les leaders politiques seront candidats à ces joutes électorales.

L’opposition togolaise sera représentée à ces élections par une dizaine de candidats, mis à part les plaisantins comme Eric MC et l’homme de Dieu, David Ada que nous ne citerons sans la liste de ces dix potentiels candidats de l’opposition.

Alors qu’ils professent tous la nécessité d’unicité des forces pour affronter le champion du camp au pouvoir, l’opposition togolaise continue de multiplier ses candidats. Elle compte d’ores et déjà cinq candidats à savoir Kofi Yamgnane (actuellement en France pour régler des ennuis judiciaires), Jean-Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et de CAP 2015, Gerry Taama du Nouvel Engagement Togolais, le pasteur Pépé…. Un indépendant, et Alberto Olympio du Parti des Togolais.

Donc pour faire les comptes, à trois mois des élections présidentielles, l’opposition a cinq (5) candidats dûment déclarés qui veulent tous se partager les voix de cette portion du peuple qui la soutient. Ceci en attendant bien sûr, l’arrivée sur les rangs des autres partis politiques.

En effet, c’est un secret de polichinelle, le Comité d’action pour le renouveau (CAR) de Me Yawovi Agboyibo sera bel et bien au rendez-vous de 2015. Agbéyomé Messan Kodjo ne fait pas non plus mystère de son désire de s’aligner pour aller à ces élections. Que dire de Mouhamed Tchassona Traoré du Mouvement citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) ou de l’Alliances des Démocrates pour le Développement Intégrale (ADDI) du Pr Tchabouré Aimé Gogué ?

En résumé, l’opposition affrontera en 2015, l’opposition. Et comme à l’accoutumée, elle reviendra bredouille des ces élections pour reprendre sa contestation et ça va repartir pour cinq ans. En 2020, on verra les mêmes avec la même stratégie, pour aboutir inéluctablement aux mêmes résultats.

N’a-t-il pas raison, celui-là qui disait que le Togo a la plus b… des oppositions de la sous-région ?





Autres titres
Côte D'Ivoire Depuis son depart du gouvernement: Affoussiata Bamba Lamine rompt le silence et appelle à la mobilisation autour de Guillaume Soro 
Gambie Déclaration de patrimoine: les ministres gambiens ont jusqu’au 15 juillet 
Sénégal Législatives: Me Abdoulaye WADE annoncé en début juillet à Dakar 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Togo Coopération Sud-Sud: Patrice Talon était à Lomé 
Togo Vente de voitures d’occasion : une activité en plein essor au port de Lomé 
Togo Enquête sur les investissements du groupe Bolloré dans des plantations africaines 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires