Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Togo La Ceni peut désormais fonctionner en toute tranquillité selon le ministre Bawara


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | 2 Commentaires |Imprimer
La-Ceni-peut-desormais-fonctionner-en-toute-tranquillite-selon-le-ministre-Bawara

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni), dispose désormais suffisamment de ressource financière pour pouvoir bien fonctionner et préparer la révision du fichier électoral a déclaré dimanche 14 décembre le ministre de la d'administration territoriale et de la décentralisation Gilbert Bawara.

"Je peux vous assurer que la Céni dispose actuellement tous les
moyens pour que le processus fonctionne dans de bonnes conditions", a déclaré en substance le ministre qui a faire savoir que le gouvernement a convenu avec la Ceni un plan de décaissement pour que le problème de moyen financier ne survienne plus.

Selon le ministre en toute hypothèse les élections auront lieu (à la
date constitutionnelle), mais s'il advenait que les difficultés qui
sont constatées pour designer les membres des Celi bloquent le
processus le gouvernement avisera.

''La question n'est pas de reporté les élections, le scrutin doit
avoir lieu dans le délai que les un et les autres savent, il s'agit
d'aller vite et bien. Voila le souci du gouvernement que le processus
soit le plus équitable possible voilà pourquoi nous encourageons la
Ceni à redoubler d'effort et les partis politiques composant la Ceni à
s'assumer''.

En début du mois la Commission électorale indépendante face à la
presse a fait cas des difficultés qui bloquaient son fonctionnement.
Le ministre a mis ces difficultés sur le compte du désir du
ministère des finances à étudier de façon approfondie le budget
consolidé que la Ceni a soumis pour s'assurer que toutes les dépenses
sont justifiées et fondées. '' Cela a entrainé un certain retard, mais
cela est désormais du passé'' a-t-il indiqué.

Le deuxième problème, le plus essentielle était selon le ministre la
difficulté de l'opposition parlementaire à désigner ses représentants
dans les Celi. Il a relevé qu'à cet effet la Céni a rappelé à
plusieurs reprises l'opposition parlementaire.

Les élections présidentielles ont lieu au Togo en mars 2015.



Autres titres
Côte D'Ivoire Depuis son depart du gouvernement: Affoussiata Bamba Lamine rompt le silence et appelle à la mobilisation autour de Guillaume Soro 
Gambie Déclaration de patrimoine: les ministres gambiens ont jusqu’au 15 juillet 
Sénégal Législatives: Me Abdoulaye WADE annoncé en début juillet à Dakar 
Plus de nouvelles




 2   Dalmas | Lundi, 15 Décembre 2014
  Persone ne croie Bawara il est un grand menteur que je n´est jamain vu.

 1   Dalmas | Lundi, 15 Décembre 2014
  Pourquoi ne pas parler des reformes dß abord avant de parler de ceni?ou bien les ministres du gouvernement Faure Gnas.iront seule a l´élection présidenciel

RECHERCHE
Togo Coopération Sud-Sud: Patrice Talon était à Lomé 
Togo Vente de voitures d’occasion : une activité en plein essor au port de Lomé 
Togo Enquête sur les investissements du groupe Bolloré dans des plantations africaines 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires