Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Madagascar Bonne ou mauvaise nouvelle, Marc Ravalomanana est de retour à Antananarivo


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Bonne-ou-mauvaise-nouvelle,-Marc-Ravalomanana-est-de-retour-a-Antananarivo

Après cinq ans d'exil à Johannesburg, l'ancien président de Madagascar est revenu au pays dans la nuit du dimanche avant d'être arrêté à son domicile dans la journée du lundi 13 octobre 2014. Une chose est sûre, la stabilité de l'île risque d'en prendre un coup.

Un retour planifié?

Marc Ravalomanana est bien connu pour sa suffisance et son orgueil, ce qui fait de lui un personnage politique remuant; en témoigne sa déclaration en fin de matinée: "j'ai tellement de pouvoir que je suis rentré sans passeport", cite Lepays.bf.

Une déclaration digne de mettre le pouvoir dans une piètre posture. Ce retour apparemment inattendu ne l'est pas pour autant; puisque l'ex-chef d'Etat est arrivé dans la capitale malgache à bord d'un avion privé appartenant à la SADC. Il s'agit de l'organisation de développement de l'Afrique australe dont des éléments ont escorté l'exilé. Cependant, les autorités Sud-Africaines et la communauté internationale nient toute implication dans ce "come back" en catimini.

Un haut responsable de la présidence a néanmoins affirmé que le pouvoir malgache est attendu pour prendre ses responsabilités vis-à-vis de Marc Ravalomanana. Ce qui stipule que ce dernier recherché par la justice de son pays devrait être maîtrisé; ce qui a été fait, même s'il a été amené sans des menottes. Pour la présidence malgache, Mr Ravalomanana n'est pas en arrestation, mais plutôt mis en sécurité.

Ce n'est un secret pour personne que l'actuel président de Madagarscar Henry Rajaonarimampianina est redevable à Mr Ravalomanana pour son soutien lors du dernier scrutin. Une reconnaissance qui a ouvert la porte d'entrée à l'exilé mais qui risque de coûter au pouvoir en place.

La stabilité de l'île en jeu

Au-delà du tollé que suscite ce voyage en catimini, la tranquillité du pays risque d'en pâtir. En réalité, le maire d'Antananarivo Andry Rajoelina ancien allié de Ravalomanana devenu son adversaire déclaré, n'a plus la cote auprès de la population à cause de sa rigidité face à certaines décisions. Il aurait tout fait pour maintenir son principal rival hors de l'île, mais, voilà que celui-ci foule de nouveau le sol malgache.

En faveur de la réconciliation nationale, Marc Ravalomanana se doit de bien se tenir pour ne pas ternir l'acte de bonté visiblement commis à son endroit par l'actuel président.

Toutefois, la grande préoccupation de la classe politique malgache serait de trouver les voies et moyens pour soutenir la stabilité du pays et le sortir de la crise socio-économique dans laquelle il s'est enfoncé.



Autres titres
Côte D'Ivoire Politique/ Mamadou TOURE à propos de la communication du RDR : « Tout va changer… » 
Gabon Elections législatives: le scrutin fixé au 28 avril prochain 
Bénin Conseil d’administration de l’Agence pénitentiaire: la nomination des membres adoptée 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Madagascar Une loi sur la propriété foncière votée 
Madagascar L'épidémie de peste à Madagascar recule mais la riposte doit continuer, selon l'OMS 
Madagascar Un projet pour la promotion d’une gouvernance foncière responsable lancé à Boeny 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires