Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Madagascar Le ministre d'Etat Rakotovao Rivo retire sa plainte contre les deux journalistes


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Sur ordre du président malgache Hery Rajaonarimampianina, Le ministre d'Etat chargé des infrastructures, de l'équipement et de l'aménagement du territoire, Rakotovao Rivo, retire sa plainte contre les deux journalistes placés en détention préventive depuis lundi dernier, selon un communiqué de la présidence publié jeudi soir.

Lors d'une conférence de presse, Rakotovao Rivo a déclaré qu'il retire sa plainte contre les deux journalistes, à savoir le directeur de publication et le rédacteur en chef du quotidien Madagascar matin, et ce "pour l'apaisement".
Se félicitant de cette décision de M. Rivo, le président Rajaonarimampianina a indiqué que ces gestes "honorables de ce genre méritent d'être soulignés".
"Chacun a sa liberté de l'interpréter à sa manière, mais en tant que président de la République, je pense qu'il était dans mon devoir d'abord de faire cette mise au point et de lui demander de faire cet acte", a-t-il dit dans le communiqué de la présidence.
Le 12 juillet dernier, le quotidien Madagascar Matin a publié dans la rubrique "Courrier des Lecteurs" une lettre d'un citoyen malgache impliquant Rakotovao Rivo et deux autres ministres dont celui du commerce et de l'environnement, dans le trafic de bois de rose à Madagascar.
Les deux journalistes ont été convoqués à la section recherches criminelles de la gendarmerie nationale malgache après la plainte déposée par Rakotovao Rivo pour diffamation et publication de nouvelles sans preuve.
Après près de huit heures d'audition à la section recherches criminelles et deux heures au parquet du tribunal d'Antananarivo lundi, les deux journalistes ont été placés en détention préventive pour délit de presse.
Le procès a eu lieu mercredi tandis que le verdict est prévu sortir ce vendredi.
L'incarcération des deux journalistes a été fortement critiquée par des observateurs nationaux et internationaux. Fin



Autres titres
Éthiopie Le portefeuille stratégique de la défense confié à une dame 
Guinée La journée ville morte diversement suivie 
Nigéria Lutte contre la corruption : une décision de Buhari qui ne fait pas l’unanimité 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Madagascar Eliminatoires CAN 2019: décès et blessés lors du match Madagascar-Sénégal 
Madagascar Le PAM mobilisé pour combattre la faim dans le sud du pays touché par la sécheresse 
Madagascar Le service des domaines réexamine la loi sur la propriété foncière déclarée non conforme à la constitution 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires