Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Somalie Le gouvernement somalien appelle à l'arrêt des hostilités dans la région du sud


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Le gouvernement somalien a exhorté lundi les milices claniques meurtriers impliqués dans des combats dans la région australe de la Basse Shabelle à "cesser immédiatement les hostilités", selon un communiqué officiel du gouvernement.

Près de 10 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessés dans de nouveaux affrontements entre milices claniques rivales au cours de la semaine dernière. Les milices se disputent le contrôle des districts clés de la région australe de la capitale somalienne de Mogadiscio.
"Je fais un appel aux groupes impliqués dans des affrontements en Basse Shabelle à observer un cessez-le-feu immédiatement. Ce pays n'a pas besoin de verser davantage de sang. Les gens qui meurent sont tous des frères et des soeurs", a déclaré le Premier ministre somalien.
Le bureau du Premier ministre somalien a annoncé l'envoi d'une délégation ministérielle du gouvernement dans la région " pour aider à mettre fin au conflit" et a favoriser "le dialogue et la réconciliation" entre les peuples de la région du Bas Shaebelle.
L'envoyé de l'ONU en Somalie Nicholas Kay a exprimé sa profonde préoccupation face aux affrontements claniques et a appelé à mettre fin aux hostilités et a exhorté les parties au conflit à coopérer avec la délégation de paix du gouvernement somalien dans la région.
"J'appelle à une cessation immédiate des hostilités. Toutes les parties doivent s'abstenir de toute action violente, faire des efforts immédiats pour calmer la situation et résoudre leurs différends par le dialogue pacifique et le compromis", a déclaré M. Kay dans un communiqué.
Les affrontements, qui ont initialement éclaté au début de l'année, mais ont baissé plus tard, ont été concentrés dans les zones rurales, mais se sont répandus dans la capitale provinciale de Marka, à 100 km au sud de Mogadiscio.
Les conflits de clans et les rivalités en Somalie sont souvent centrés sur la gestion des terres pastorales et agricoles et sont en outre aggravés par la disponibilité des armes légères aux milices claniques dans la Corne de l'Afrique. Fin



Autres titres
Tchad Le bureau du Cadre National de Dialogue Politique installé 
Gabon CND: la cinquantaine d’employés sans salaires depuis 3 ans 
Tchad Pour plus de parité dans les fonctions nominatives et électives 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Somalie Somalie: les pertes massives de bétail dues à la sécheresse compromettent la sécurité alimentaire- FAO 
Somalie Plus de 5 millions d'enfants vaccinés contre la rougeole, avec le soutien de l’OMS et de l’UNICEF 
Somalie Face aux immenses besoins humanitaires, une intervention sur le long-terme est nécessaire – ONU 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires