Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Somalie Un important commandant des chebab se rend au gouvernement


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Un important commandant du mouvement chebab, Cheikh Mohamed Sid Atom, s'est rendu samedi aux autorités somaliennes après avoir annoncé qu'il renonçait à la violence en Somalie.

Le commandant était actif dans l'Etat de Puntland, dans le nord-est de la Somalie, où sa milice opérait dans les montagnes de Galgala ces dernières années.

Dans un communiqué expliquant sa défection, le commandant a précisé qu'il quittait le groupe parce qu'il ne pouvait pas "tolérer le dévoiement des chebab et de leurs dirigeants".

"J'ai toléré les dévoiements d'Ahmed Abdi Godane (l'émir des chebab) et de son groupe vis-à-vis de la Charia (la loi islamique) et des musulmans. Aujourd'hui j'ai décidé de quitter les chebab", a expliqué Cheikh Atom.

Le gouvernement somalien s'est félicité de la décision du commandant extrémiste, expliquant qu'il espérait que sa défection inspirerait d'autres militants à rejeter les chebab et "participer à la paix et à l'unité" du pays.

"Cheikh Atom a exposé la réalité des chebab: non islamiques et non somaliens, des marionnettes aux mains de puissances étrangères, et déchirés par des luttes intestines", a indiqué le gouvernement somalien dans un communiqué.

Les représentants du gouvernement somalien offrent l'amnistie aux membres et aux dirigeants des chebab qui "réalisent l'erreur de leurs procédés et renoncent à la violence".

Le commandant radical a présenté une liste de raisons pour sa décision de quitter les chebab, dont le dévoiement de la jeunesse et le massacre d'innocents, parmi lesquels des dirigeants musulmans. Il accuse également le groupe extrémiste de bloquer l'aide aux personnes déplacées.

Les chebab n'ont pas encore officiellement réagi à la défection de Cheikh Atom, mais des médias radicaux ont minimisé l'importance de celle-ci en expliquant que le commandant n'était "qu'un simple allié" du groupe plutôt qu'un représentant clé au sein des chebab jihadistes en Somalie.



Autres titres
Nigéria Lutte contre la corruption : une décision de Buhari qui ne fait pas l’unanimité 
Guinée Équatoriale Indépendance : une grâce présidentielle pour 81 prisonniers 
Côte D'Ivoire Elections locales : vigilance aux ressortissants français 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Somalie Un journaliste poignardé à mort à la sortie de sa rédaction 
Somalie En visite en Somalie, la cheffe d’ONU Femmes plaide pour une plus grande représentation politique des femmes 
Somalie Somalie: les pertes massives de bétail dues à la sécheresse compromettent la sécurité alimentaire- FAO 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires