Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Éthiopie L'Ethiopie décidée à réaliser son projet de barrage sur le Nil


Sport

Apanews | | Commenter |Imprimer

Le gouvernement éthiopien a réaffirmé, vendredi, sa détermination à poursuivre son projet de barrage sur le Nil, d’un coût de 4,7 milliards de dollars, en dépit de la demande de suspension des travaux formulée par l’Egypte qui souhaite à ce sujet l’ouverture de pourparlers.

Le porte-parole du ministère éthiopien des Affaires étrangères, Dina Mufti, a confié aux journalistes que le gouvernement était ferme dans sa volonté de distribution équitable des eaux du fleuve et ne permettrait aucune suspension des travaux de construction de cette œuvre considérée comme le plus grand barrage en Afrique.

L'Egypte avait condamné le projet, estimant qu'il compromettrait gravement la clé de répartition des eaux du Nil et que sa part serait sérieusement compromise.

“Les Etats riverains en amont du fleuve ont le droit d'utiliser le Nil pour leur développement, aussi longtemps qu'ils ne causent pas de grands dommages aux pays riverains en aval, et c'est pour cette raison que l'Ethiopie est en train de construire le Grand barrage de la renaissance éthiopienne (GERD)”, a expliqué Mufti.

Il a ajouté que le Caire n'avait d'autre choix que d'entamer le plus rapidement les discussions avec les pays riverains du Nil, au sujet de l'utilisation des eaux du fleuve, dans l'intérêt de tous.

L'Ethiopie va continuer à jouer son rôle pour la paix et la stabilité dans la région de la Corne de l'Afrique, a poursuivi M. Mufti.

Une fois réalisé, le projet de barrage situé près de la frontière avec le Soudan devra créer un réservoir de près de 70 milliards de mètres cubes d'eau, soit l'équivalent du flux annuel du Nil bleu, avec une capacité de production de 6.000 mégawatts.

Le gouvernement éthiopien a récemment annoncé des initiatives avec le Soudan pour une reprise des discussions avec l'Egypte, en vue de résoudre le différend au sujet du projet de barrage qui est actuellement réalisé à 34% et dont la fin des travaux est prévue en 2017.




Autres titres
Côte D'Ivoire Fédération ivoirienne de Taekwondo : le ministre Amichia met fin à la crise entre Lassana Palenfo et Bamba Cheick Daniel (Procès verbal) 
Côte D'Ivoire Discours de Monsieur François Albert Amichia, ministre des sports et des loisirs a l’occasion de la cérémonie de la rentrée sportive 
Sénégal Tour de cyclisme: 1097 km en des étapes de ligne et circuits fermés 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Éthiopie Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration va offrir près de 5000 emplois pour les jeunes à Addis-Abeba 
Éthiopie Participation de Mme Claudine Talon à la 20ème AGO de l'OPDAS 
Éthiopie Les activités du Chef de l’Etat à Addis-Abeba 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires