Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mauritanie La Mauritanie se dote de nouveaux statuts


Sport

Magharebia | | Commenter |Imprimer

La Fédération mauritanienne de Football (FFRIM) a émis de nouvelles réglementations le samedi 28 septembre.

Le point ayant causé le plus d'émoi est celui de la décision prise concernant les clubs de 2ème division, qui ne seront dorénavant plus membres de l’Assemblée Générale. Cette disposition a suscité une grande controverse.

Dans ses explications, le président de la FFRIM a indiqué qu’il ne s’agit pas d’une exclusion de ces formations, "mais plutôt d’une recommandation de la FIFA visant à permettre au football mauritanien de progresser".

La FFRIM, qui travaillait jusque-là sur la base de statuts adoptés en 2003, mettra en vigueur les nouveaux statuts en 2015 conformément aux orientations de la FIFA. L’adoption de ces nouveaux statuts n’affecte pas le mandat actuel des membres du Comité Exécutif qui court jusqu’en septembre 2015.

Autre innovation, le candidat au poste de président de la Fédération de Football devra avoir été président de club durant les quatre années précédentes.

Un article jugé par certains participants comme anti-démocratique mais qui, selon Ahmed Ould Yahya, président de la FFRIM, vise plutôt à préserver le monde du football de l’intrusion des politiques .

"Aujourd’hui la Fédération de Football est attirante pour certains et nous voulons protéger les sportifs afin de n’avoir que des personnalités du milieu", a expliqué Ould Yahya.

Ould Yahya a également évoqué un nouveau challenge à relever par les responsables de clubs, qui devront dorénavant travailler dur afin de mériter le droit de vote. Il a expliqué qu'aucun club de première division n'aura par ailleurs l'assurance de conserver ce même droit de vote.

"D’ici 2015, il y aura trois saisons sportives avec la descente et la montée de deux clubs chaque saison", a-t-il dit.

Ould Yahya a noté les sacrifices consentis au sein de la Fédération, dont la perte des droits de vote pour les membres du Comité directeur et l'élimination des postes de secrétaire général et de trésorier de la Fédération.

"Nous l'avons accepté volontiers pour l’amour du football mauritanien et parce que nous ne voulons pas être sanctionnés par la FIFA", a-t-il ajouté.

Les experts de la FIFA ont fait un état des lieux et ils ont évalué les nouveaux statuts en concertation avec le département de tutelle, conformément aux nouvelles exigences du football mondial. "Nous sommes parmi les rares pays à ne pas avoir appliqué ces statuts, et il est temps d’avancer", a-t-il lancé.

Il est à noter que la Mauritanie a grimpé de 21 places, passant à la 151ème, au dernier classement mondial de la FIFA/Coca-Cola, dans le sillage de la qualification historique des Mourabitounes aux finales du CHAN qui se tiendront en Afrique du Sud.

"Je profite de cette occasion pour féliciter le sélectionneur national, Patrice Neveu, pour le travail accompli", a déclaré le président de la FFRIM.



Autres titres
Mali Lourde sanction de la Fifa à la Femafoot 
Cameroun Le Français Alcor a lancé la construction de deux stades de 4000 et 1000 places à Douala 
Côte D'Ivoire Le ministère des sports invite la population à accueillir massive la vice-championne du monde Marie Josée Talou ce samedi (Communiqué) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mauritanie Référendum constitutionnel: le "oui" l’emporte à 85 % 
Mauritanie L'ONU appelle les autorités à respecter le droit de réunion pacifique avant le référendum 
Mauritanie Décès du père de la démocratie mauritanienne, Ely Ould Mohamed Vall 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires